La période révolutionnaire

En 1789, 651 habitants sont comptés à Arracourt.

Procès-verbal officiel à remplir par les communes, pour la nomination des Députés qui assisteront aux Etats Généraux (9 mars 1789)
Sur le territoire Français, produit par une crise financière, politique et sociale, la Révolution éclate.
Cette dernière brise l'absolutisme royal.
La France se donne une constitution.
Il n'y a plus de sujet mais des citoyens.
L'égalité civile est établie au cours de la nuit du 4 août et la féodalité est abolie.

Déclaration des Droits de l'Homme et du Citoyen

A Bézange la Grande, il est compté 435 habitants et 102 feux.

La Loutre Noire est nommée à cette époque le "Ruisseau de Moncel".

En 1790 on a découvert dans une carrière entre Arracourt et Valhey, plusieurs tombeaux, des armes, des urnes.
Dans ses environs, les Templiers avaient des terres (cens) qui se trouvaient au lieu-dit "La Famine" sur le territoire de la commune d'Athienville, dépendantes de la ferme de la Haute Foucrey. Il apparaitrait que ce sont eux qui avaient commencé à construire le château auquel nous faisons allusion ici

En 1790, toujours, création des départements:

Les départements de Lorraine en 1790

Mouacourt fait partie du canton de Bénaménil, district de Lunéville.

Le 12 juillet 1790, les députés adoptent la Constitution Civile du clergé.
Les curés deviennent des fonctionnaires. Ils sont désormais élus et salariés par l'Etat.

En date du 27 novembre 1790, un décret oblige les ecclésiastiques à prêter serment.

Le 13 avril 1791, le maire de Bézange, Joseph Zabel, demande au Directoire du district de Château-Salins, le maintien de la cure dans sa paroisse.

Le 16 mai 1791, le domaine de Ranzey est vendu comme propriété nationale et adjugé à Monsieur Joseph de Cœur de Roi, premier président au Parlement de Nancy.

En juillet 1791, l'abbé Picard est élu curé de Bézange.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site