De Charles X à la Seconde République

Le 25 juillet 1830, Charles X, croyant sauver son trône, signe quatre ordonnances. Deux de ces dernières violant indéniablement la Charte, amenèrent la révolution de 1830, dite des Trois Glorieueses (26,27 & 29 juillet).

Poussé par Adolphe Thiers et ayant appris que La Fayette avait refusé la présidence de la République, le Duc Louis Philippe d'Orléans accepte le 30 juilet 1830 l'offre officielle que lui fait la Chambre des Députés d'exercer les fonctions de Lieutenant Général du Royaume.

Le 7 août 1830, élu par la Chambre des Députés, il devenait Louis-¨hilippe 1er, Roi des FRançais par la grâce de Dieu et la volonté nationale.
Le 9 août 1830, il prête serment d'observer la Charte. Il avait été élu par une poignée de députés eux-même élus par 90000 français ayant le droit de vote sur un pays comptant 32 millions d'habitants.
Sous son règne, l'hymne national est La Parisienne, paroles de Casimir Delavigne, musique d'Auber.

En 1830, on apercevait encore à Serres une tour carrée du château, laquelle était découronnée. Ses murs avaient deux mètres d'épaisseur.

En 1832, venue d'"Orient, une épidémie de choléra morbus fait en France ainsi qu'en Lorraine et dans le canton d'Arracourt d'innombrables victimes.

En  1835, 297 habitants se comptaient à Mouacourt, répartis en 78 feux.
En 1836, ils n'étaient plus que 285.
260 se trouvaient à Bathelémont les Bauzémont,
950 à Arracourt,
192 à Xures,
233 à Réchicourt la Patite,
535 à Coincourt
224 à Bures,
339 à Hoéville,
279 à Valhey,
625 à Bezange la Grande
300 à Juvrecourt,
769 à Parroy.

En 1841, alors qu'à Arracourt, on ne compte plus que 891 habitants, une loi réglemente le travail des jeunes.
- Interdiction d'embaucher les enfants de moins de huit ans,
- La journée de travail ne doit pas dépasser 8 heures pour les moins de douze ans.
La durée quotidienne du travail pour un adulte pouvait atteindre 16 ou même 17 heures.

En 1842, une épidémie de fièvre typhoïde envahit le canton. 312 habitants sont comptés à Mouacourt.

En 1843, découverte d'un grand nombre de tombaux Romains, construits de pierres posées à plat sur d'autres verticales, sur le plateau séparant Juvrecourt de Xanrey.

en 1846, Arracourt comptait 895 habitants.
En 1847, à Arracourt, au lieu-dit des Maireries, découverte d'un pot de gré rempli de pièces de monnaie d'argent.
- 32 du module de l'ancien écu de 6 Francs à celui de 3 Frs,
- 1 Philippe d'Espagne, Duc de Milan,
- 4 Charles IX,
- 10 Henri III,
- 1 prétendu Charles X, Cardinal de Bourbon,
- 10 Henri IV,
- 5 Louis XIII,
- 1 Charles de Lorraine, sans indication sépciale,
- 275 pièces de petit module, paraissant être toutes de monnaie de Lorraine.



Le 22 février 1848, selon les consignes de l'opposition Républicaine, artisans, ouvriers ou simples badauds se retrouvèrent dans la matinée aux environs de la Concorde. Des étudiants marchèrent sur le Palais Bourbon et cassèrent quelques vitrines en chantant la Marseillaise et le Chant des Girondins.

Le 23 février 1848, la Garde Nationale se refuse aux ordres de Louis-Philippe.
Vers 21 heures trente, suite à un coup de feu, une fusillade éclate, 16 corps sont relevés.
Suite à cette fusillade, le Roi nomme le Maréchal Bugeaud, Chef  de l'Armée de Paris.

Le 24 février 1848, le Roi Louis-Philippe abdique en faveur de son petit-fils, le Comte de Paris.



Ce même jour, le peuple entre dans le Palais des Tuileries.
La République Une et Indivisible est proclamée en France.
Tout s'est déroulé en trois jours.

Le 25 février 1848, un gouvernement provisoire est mis en place.
Le drapeau tricolore est adopté comme emblême national, au lieu du drapeau rouge.



Le 4 mai 1848, la Seconde République est proclamée

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site