De Napoléon Bonaparte à Charles X

acte-de-vente



Après la désastreuse campagne de Russie et la défaite de Leipzig (19 octobre 1813) trois armées (Russe, Autrichienne et Prussienne) envahissent en Janvier 1814 le territoire national en traversant la Lorraine.
Dans nos campagnes, les masses rurales fournissent les soldats aux corps francs qui se forment et qui harcellent les lignes de communication des envahisseurs.

Le 31 mars 1814, le Tsar Alexandre et le Roi de Prusse entrent dans Paris.
Le lendemain, 64 sénateurs sur 144 se réunissent et nomment un gouvernement provisoire de cinq membres, qui proclame la déchéance de l'Empereur le 3 avril.
Le 6 avril 1814, Napoléon signe son abdication.
Le 20 avril il fait ses adieux à sa vieille garde et part pour l'île d'Elbe.

Parti en émigration en 1791 (le jour même où le Roi Louis XVI se faisait arrêter à Varennes) Louis XVIII qui avait appris la déclaration du Sénat débarque à Calis le 24 avril 1814.
Il gagne Compiègne où les maréchaux de Napoléon viennent le saluer.

Le 3 mai, il fait son entrée à Paris où il est accueilli par de longues ovations.

Le 30 mai 1814, le traité de paix est signé avec l'Angleterre, la Prusse, l'Autriche et la Russie.
Chef suprême de l'Etat, le Roi Louis XVIII possédait le pouvoir exécutif.

Louis XVIII

Le 4 juin 1814, il se transporte au palais Bourbon où il octroya à ses sujets non une constitution (le mot rappelait trop la Révolution) mais une charte.

Le 21 janvier 1815, jour anniversaire du régicide, les restes de Louis XVI et de Marie Antoinette, retrouvés au cimeterre de la Madeleine, furent transportés à Saint-Denis.
On s'étonna que le Roi n'eût pas fait rechercher les restes du petit Louis XVII. On supposa qu'il gardait des doutes sur la mort de l'enfant.

Le ler mars 1815, vers 13 heures, Napoléon, parti de l'île d'Elbe accoste à Golfe-Juan.
Par la route des Alpes, il arrive à Grenoble le 7 mars.
Le 20 mars 1815, il pénètre à Fontainebleau dans la pièce où moins d'un an plus tôt, il avait signé son abdication.
Dans la soirée, alors que Louis XVIII quitte Paris pour Gand, Napoléon arrive aux Tuilleries.
Le 1er Juin 1815, entouré de ses frères et de quelques grands dignitaires, Napoléon après avoir prêté serment à la nouvelle constitution descendit de son trône pour remettre à chaque régiment, à chaque légion les enseignes qu'on avait rassemblées.

Quinze jours plus tard la guerre recommençait.

Le 18 juin ses troupes subissent une sévère défaite à Waterloo.

Le 22 juin, il abdique en faveur de Napoléon II.

Le 16 octobre 1815, après une longue traversée, il jeta l'ancre à Jamestown. Pour le vaincu de Waterloo commençaient les dures années d'exil sur le rocher de Sainte-Hélène.

Louis XVIII qui n'avait pas attendu ce jour pour prendre la route de Paris, écarta le Duc d'Orléans et Napoléon II et remonta une nouvelle fois sur le trône de France de 8 juillet 1815 alors que le pays était occupé.

Au cours des années 1816 et 1817, une épidémie de choléra se déclara à Arracourt.

En 1820, découverte à Parroy d'ossements humains, de lances et de tronçons d'épées.

En 1822, Arracourt est composé de 820 habitants, Mouacourt de 203 en 51 feux.

Acte de vente - 1823

Atteint d'une douloureuse gangrène aux jambes Louis XVIII remplit jusqu'au bout les devoirs de sa charge. Le 13 septembre 1824, il reçut les derniers sacrements.
Le 16 à 4 heures du matin il succomba et fut le dernier Roi de France à mourir sur son trône. Pour la dernière fois, la formule "le Roi est mort, vive le Roi" avait été prononcée.
Son frère, le Comte d'Artois devenait Charles X.

Charles X

Le 29 Septembre 1824, cent un coups de canon annonçaient son entrée à Paris.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×